Registres et journaux pour la gestion et la comptabilité

livres et registres comptables

Publié le : 02 mars 20214 mins de lecture

Une entreprise utilise généralement les journaux comptables et pour bien gérer la comptabilité, il faut mettre en place des registres et journaux comptables tels les journaux des achats, journaux des ventes, journaux de trésorerie, … Cet article vous guide à mieux connaître ces types de registres et journaux comptables.

Généralités

Les journaux comptables ou registres comptables ou encore livres comptables sont des documents dans lesquels on enregistre toutes les activités financières ou les écritures comptables d’une entreprise. Il est indispensable pour l’organisation des opérations de comptabilités d’une société. Les informations suivantes doivent obligatoirement y figurer, notamment: les comptes crédités ou débités, le titre et le code des pièces comptables pour les identifier, les libellés de l’écriture comptable, le montant total des opérations, et la date pour chaque opération comptabilisée. Il est classé par ordre chronologique. Et enfin, ils permettent de faire un suivi journalier des activités d’une entreprise.

Les différentes sortes de journaux comptables

Il existe divers types et plusieurs modèles de journaux comptables.

Les différents types de registres sont :

– le journal des achats ou le journal des achats intracommunautaire : c’est un registre au sujet des achats effectués par l’entreprise

– le journal des A-Nouveaux : c’est un livre dans lequel on enregistre l’ouverture d’une nouvelle activité comptable

– le journal des ventes ou journal des ventes Export : c’est un livre comptable sur lequel on enregistre les activités liées aux ventes

– les journaux de trésorerie ou le journal de caisse: ce sont des livres comptables dans lesquels on enregistre les activités liées aux états de caisses ou aux banques.

– le journal de clôture : à l’inverse du journal des A-Nouveaux, le journal de clôture est dédié à l’enregistrement de la fin d’une activité comptable

– le journal des extournes : c’est un livre comptable dans lequel on note le changement d’un mouvement comptable

– le journal des opérations diverses ou le journal d’OD : on y note les opérations concernant les salaires des employés, les déclarations de TVA, ou les opérations d’inventaires (les stocks, les amortissements,…)

En voici quelques exemples de modèles de livres comptables : le registre ELVE, les livres comptables exacompta et le registre le dauphin.

Les registres comptables obligatoires pour une entreprise

En général, les principaux livres comptables obligatoires pour une société sont :

Premièrement, le livre d’inventaire : c’est un livre comptable dans lequel on note les informations concernant les passifs et les actifs d’une société. Le livre d’inventaire doit être gardé durant 10 ans minimum. Habituellement, il doit contenir des informations sur les dettes fournisseurs, les stocks, les créances clients, ou les immobilisations corporelles et incorporelles.

Deuxièmement, le grand livre : c’est un registre comptable dans lequel on enregistre toutes les opérations qui ont affecté les comptes d’une entreprise (les annexes comptables, le bilan, et le compte résultat). Communément, les informations  suivantes doivent y figurer : la date de l’opération, les références, les intitulés et les numéros de compte, le journal de comptabilisation d’une opération, les libellés, les débits et les crédits. De même que le livre d’inventaire, il doit être archivé pendant 10 ans.

 Et troisièmement, le livre journal : c’est un livre comptable dont les contenus sont des informations sur les activités financières d’une entreprise d’où les débits et les crédits.

Plan du site