Chefs d’entreprises : comment développer les compétences de vos managers ?

manager

Publié le : 04 juin 20216 mins de lecture

Le dirigeant d’entreprise a la posture d’un berger. Il établit des objectifs pour sa structure et travaille à les atteindre. Ne pouvant tout faire lui-même, il doit s’entourer de chefs d’équipe dont le rôle principal est de conduire les autres membres du personnel à bon port. Afin que ces gestionnaires soient confortés dans leurs actions et mènent à bien leur mission, il devra mettre en avant ses talents de leader.

Prévoir des activités de team building

Le team building ou renforcement d’équipe a fait son apparition en Amérique en 1980. Le but recherché est de resserrer les liens sociaux existants entre les membres d’un groupe. C’est en 1990 qu’il connaîtra un véritable essor dans le monde du travail. La culture d’entreprise est alors mise en avant. Plus tard, le team building va mieux se développer avec la participation des membres d’une même équipe à des séances d’équi-coaching ou de Yin Yang. Les autres activités qui pourraient stimuler l’entrain au travail de vos managers sont par exemple les jeux de piste, les bootcamps ou les ateliers de pâtisserie et de cuisine. Passez un moment agréable avec eux et profitez-en pour vous montrer le plus accessible possible. Si vous ne pouvez pas vous charger personnellement de l’organisation de telles activités, mettez à contribution des sociétés spécialisées.

Leur faire bénéficier de formations spéciales

Le tout ne suffit pas de posséder des compétences professionnelles et d’être irréprochable à propos de son rendement et de son travail. Un bon manager est celui-là qui possède au moins quelques notions en développement personnel. Grâce à elles, il pourra affirmer son leadership auprès de son équipe. Il apprendra à booster tout seul son estime de soi et à mieux gérer son stress. Il saura tirer le meilleur parti de chaque situation et pourra mieux travailler avec les autres. Au lieu d’être destructrices, ses critiques sont désormais constructives. Par conséquent, un chef d’équipe bien formé au développement personnel est synonyme de collaborations plus franches. La performance de chaque acteur de l’entreprise est développée, puisque ses capacités et ses compétences sont reconnues à leur juste valeur. La productivité est grandement améliorée.

Développer leur intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est le fait de comprendre ses propres émotions et les émotions des autres, puis de savoir composer ses journées de travail autour d’elles. En tant que chef d’entreprise, inculquez à vos collaborateurs cette capacité de mesure et d’observation. Ils doivent pouvoir gérer les émotions des membres de leur équipe et faire preuve de diplomatie. Par exemple, apprenez-leur à échanger avec leurs collègues lorsqu’un froid s’installe au lieu de faire perdurer la situation. Faites-leur également comprendre que la mauvaise gestion de l’intelligence émotionnelle peut porter un coup à leur performance. Savoir réfréner ses craintes inspire la créativité et la confiance, redonne de l’énergie et permet à toute l’équipe d’avancer.

Toujours fixer des objectifs SMART

Les objectifs donnent la direction à suivre et les compétences à développer pour les atteindre. Ils permettent de garder le cap, de ne pas dévier. Cependant, ils doivent tenir compte des atouts personnels de chaque chef de groupe. Le terme SMART est le diminutif de Spécifique, Mesurable, Ambitieux et Accepté, Réaliste et Temporellement défini. L’objectif est spécifique lorsqu’il est personnalisé, rattaché à une personne précise. En même temps, il doit être simple pour pouvoir être efficace. Il est mesurable lorsque le moment venu, il peut être évalué. Lorsqu’il est ambitieux et accepté, cela voudra signifier qu’il suscite l’adhésion des dirigeants de groupe. Lorsqu’ils l’ont intégré, ils pourront alors facilement impliquer leurs collaborateurs. Aussi, l’objectif que vous visez doit être réaliste. Plus précisément, il doit être assez accessible pour que les équipes ne soient pas démotivées. Enfin, l’objectif temporellement défini est lié à des dates butoirs.

Leur apprendre l’écoute et être un exemple

L’écoute est plus importante que la parole, lorsqu’il s’agit d’appliquer le management. Faites preuve d’écoute et transmettez cette valeur aux autres dirigeants de votre structure. Chaque fois que vous prenez du temps à les écouter, vous leur prouvez toute la considération que vous leur portez. Très fréquemment, n’hésitez pas à aller vers eux pour mieux comprendre les problèmes et les réalités auxquels ils sont confrontés. Communiquer, aller dans les moindres détails et être curieux va créer du respect. Être un exemple contribuera également au développement des compétences de vos managers. Faites en sorte d’être le plus régulier possible dans votre rendement et vous constaterez qu’ils feront de même et l’enseigneront à leurs équipes. Adoptez aussi de petits gestes qui, au fil du temps, finiront par forcer l’admiration de vos collègues. Rendez-vous par exemple toujours disponible dans la mesure du possible et mettez un point d’honneur sur la ponctualité.

Plan du site